Sites Naturels, Chemins de Randonnée

  •  LA RESERVE DE BITERNE est une réserve naturelle qui permet d’accueillir les espèces sauvages migratrices, principalement des oiseaux , entre l’Europe du Nord et l’Europe du Sud. N’hésitez pas à aller y faire un petit tour.

Plus d’infos sur le site : www.maisondesetangsduforez.com

  •  CHEMIN DE BITERNE 

Le Chemin de Biterne

  •  CHEMIN DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE “GR 765”

Un des chemins de Saint Jacques de Compostelle, sur la route reliant Cluny au Puy en Velay, traverse le territoire du Nord au Sud, en passant par les communes de Bussy Albieux, Arthun, Sainte Agathe la Bouteresse et Montverdun, en direction de Champdieu.

Lien vers le site des amis de Saint Jacques :

http//www.amis-st-jacques.org/page…


A voir sur la commune

  • La Mairie et l’École

mairie-png

Ce bâtiment fut construit entre 1873 et 1894. A la place d’un talus enfoui sous les buissons, un mur de soutènement est construit en 1906 pour des raisons de sécurité.

  • L’Eglise paroissiale Notre Dame puis Saint Barthélémy eglise

Selon le ministère de la culture, l’ancien chœur et l’abside sont bâtis en petits moëllons de granite, avec des chaînes d’angle en pierre de taille. Un arc de décharge est visible au dessus de l’abside. L’étage des cloches est, lui, en pierres de taille, ouvert sur chaque face de deux baies géminées en arc légèrement brisé au dessus d’un larmier, il est couvert d’un toit en pavillon à faible pente. La nef est en moellons de granite, assisés, avec des chaînes d’angle et des contreforts en pierre de taille. Les encadrements de baies sont en pierre calcaire, sauf le portail occidental, qui est en granite. Sur la nef centrale le toit est à longs pans, en appentis sur les bas-côtés.A l’intérieur, la travée de l’ancien choeur est couverte d’une voûte en berceau plein cintre, avec une abside en cul-de-four, disposition reprise à l’étage supérieur ; la partie refaite au XIXe siècle est voûtée d’ogives et porte un décor peint. 

L’église est signalée parmi les possessions de Cluny dès 981-982. La travée de chœur de l’édifice actuel pourrait remonter au XIe siècle. Elle fut modifiée aux XIV-XVe siècles, époque de construction ou réfection de l’enceinte du village, dont l’église occupait l’angle sud-est, son chevet étant fortifié en tour percée d’une meurtrière. Au cours des siècles, elle a été agrandie au fur et à mesure des besoins de la population. C’est une église gothique reconstruite en trois nefs, en 1879, sur l’emplacement d’une église romane à une seule nef. Sa superficie et passée de 111 m² à 300 m². Son embellissement intérieur, bien que complété par la suite n’a pas changé. La fresque représente « Le Repas d’Emmaüs », signé L. Tauly.

  • Le Château de Beauvoir


Du château primitif subsistent des traces de fossés et de fondations. Vers 1780, la maison du XVIe siècle est remplacée par un château de style Louis XVI, construit par l’architecte italien Pietro Antonio Gabbio. Au XIXe siècle construction du deuxième étage avec le lanternon, aménagement du parc à l’anglaise, construction d’une terrasse devant le château. Présence en décor intérieur d’un papier peint rare représentant un paysage panoramique. Il s’agit du “Brésil”, édité par la manufacture parisienne Desfossé en 1861-1862, sur les dessins de Fucks. Le comte Guy de Neufbourg, historien, grand résistant, royaliste, “tenant fief” en son château de Beauvoir reçut le général de Gaulle en 1948. Il a donné son château à son décès en 1986 à la commune qui l’a revendu en 1990. Il appartient depuis à des particuliers et n’est pas ouvert au public. (sources : culture.gouv.fr)

  •  Les Lavoirs

lavoire

 

 

 

 

Lavoir du hameau des Trouillères

lavoir

Lavoir du Bourg

Pour des raisons de santé publique, l’état, dans les années 1860 a très vivement encouragé les municipalités à leur création. Ils avaient le surnom de « Palais des Bavardes ».

Hébergement

 Tourisme Vert en Forez

gite-1

Rénovée entre 1994 et 1995, la Maison des Gîtes de Beauvoir ouvrait son accueil aux premiers vacanciers en juillet 1996 (certains reviennent depuis ce temps, plusieurs fois par an).

La pierre de la cheminée porte la date 1789 – date historique s’il en fut – ce qui contribua en partie à attribuer le classement du point de vue patrimonial « Gîtes de caractères » à l’ensemble de l’édifice.

La maison abrite deux gîtes nommés « soleil levant » (côté est) qui peut accueillir six personnes et un bébé, « soleil couchant » (côté ouest) qui lui peut accueillir quatre personnes et un bébé.

Chaque gîte est doté d’une terrasse qui ouvre sur 1500 m² de terrain en pelouse et arboré.

Deux créations de l’artiste Scarcillo veillent sur l’ensemble, Don Quichotte et un pèlerin, puisque le gîte est situé sur le chemin de Compostelle, ce qui fait qu’un certain nombre de pèlerins l’emprunte pour la nuit entre Mars et Octobre.

Au coeur du Pays d’Astrée, Arthun est finalement bien situé, dans un cadre agréable et confortable, avec alentour de nombreuses richesses patrimoniales et culturelles ;

De ce Pays, les touristes en apprécient le calme, ses douces nuits d’été où l’on peut encore contempler les étoiles dans un « ciel immense et clément » – ce dont les grandes villes sont de plus en plus privées, de par la pollution des lumières électriques.

 Ils aiment aussi le tintement des cloches qui « annoncent quelle heure le jour qui marche et fuit jette au soir approchant ».
Le chant du coq, celui des oiseaux, le roucoulement des tourterelles, le hululement de la chouette effraie, le braiment de l’âne, les ramènent avec bonheur vers « l’authentique ». En un mot, tout ce qui fait que le tourisme vert séduit de plus en plus. Ils sont nombreux à fuir la pression des grands sites touristiques.

gite-2

Depuis 1996, il est déjà passé beaucoup de monde : des français du Nord, de Paris, de Bretagne, du Sud-Ouest, du Sud et puis des sujets de sa gracieuse Majesté, ainsi que des Belges, des Allemands, des Hollandais, des Espagnols, des Chinois de Paris, des Chiliens, des Brésiliennes.

Tous ont apprécié la douceur de notre Arcadie forézienne, les beaux sites, les paysages variés, et bien sûr la gastronomie plus les vins du Forez qui l’accompagnent.

En 1607, Honoré d’Urfé débutait ainsi son célèbre roman l’Astrée : « Près de l’ancienne ville de Lyon, du côté du Soleil couchant, il est un pays nommé Forez qui en sa petitesse contient ce qu’il y a de plus rare du reste des Gaules ».

Foréziens du 21ème siècle, nous pouvons être très fiers de notre beau pays et devons concentrer tous nos efforts pour lui conserver sa beauté et être aussi bons ambassadeurs que le fut Honoré d’Urfé.

Marie Claude THEVENET

Pour plus de plus amples informations et réservation :
– www.gites-de-france-loire.com
– Mme THEVENET Marie-Claude, Beauvoir 42130 ARTHUN
Tel : 04 77 24 65 24 Port : 06 07 91 34 37 Email : thevenet.marieclaude@orange.fr